Est-ce que ce sont les calories qui font grossir ?

1258
Partager :

La prise de poids est souvent liée à plusieurs causes, mais les calories sont largement pointées du doigt. Cependant, certaines études récentes viennent contredire la version accusatoire et remettent ainsi en doute la conception faite à ce sujet. Il revient donc à se demander si ces matières grasses font vraiment grossir. Voici un décryptage sur le sujet.

Il est souvent conseillé de brûler les calories pour maigrir

Dans l’imaginaire collectif et surtout dans les conseils souvent proférés par certains médecins, pour perdre du poids, il est nécessaire de brûler les calories. Ces éléments nutritifs sont donc vus comme le principal élément qui fait grossir.

A découvrir également : Comment doser la Whey ?

Ainsi, dans les recommandations pour les éliminer de l’organisme, les gens mettent un accent particulier sur la pratique des activités physiques. Cela permet de solliciter les muscles du corps pour détruire les calories présentes en trop dans l’organisme.

Dans les faits, il est souvent dit que l’organisme a besoin de brûler 7000 kilocalories par jour. Cela fait l’équivalent de 1 kg de graisse apportée. Partant de ce fait, si vous consommez trop de graisse plus que ce qui est brûlé, votre masse corporelle augmente.

A lire également : Aliments bénéfiques pour une récupération musculaire optimale

De récentes études renversent la balance de l’accusation

calories

Le fait de dire que les calories font grossir devient une affirmation de plus en plus rejetée selon les données des études scientifiques récentes. Des analyses statistiques réalisées sur la population ont montré par exemple qu’un soda light à 0 calorie fait prendre du poids tandis qu’un avocat fait maigrir. Sachant que ce dernier contient 160 calories.

Plusieurs autres cas controversant ont également été énumérés concernant le rôle des calories dans l’augmentation de la masse corporelle. Cela met ainsi un point de doute sur la conception établie depuis des siècles.

Les calories nourrissent l’organisme

Un aliment riche en calories n’a pas d’impact sur la masse corporelle d’une personne selon des études récentes. Dans les faits, lorsque vous consommez des aliments riches en calories, votre organisme gagne en énergie. Cela lui permet ainsi de couvrir les besoins physiologiques comme se déplacer, respirer et penser.

Partant de ce fait, il est vu qu’un régime dans lequel les calories se compte en moindre quantité affame ceux qui l’adoptent. Ces derniers sont ainsi en constante malnutrition et dénutrition.

Il est par ailleurs vu d’un mauvais œil la consommation des nourritures dites d’amaigrissement. Celles-ci sont pour la plupart de la malbouffe qui appauvrit votre apport en nutriment essentiel à la bonne marche de votre organisme.

Somme toute il convient de savoir que la présence des calories dans les aliments reste nécessaire. Toutefois, une consommation abusée peut être à l’origine de prises de poids incontrôlé.

Les calories ne sont pas toutes égales : comprendre la différence entre les aliments

Il est primordial de comprendre que toutes les calories ne sont pas égales, et c’est là que réside souvent la confusion. Les aliments se composent de macronutriments tels que les glucides, les lipides et les protéines, qui sont responsables de l’apport calorique. Chaque macronutriment a un effet différent sur notre corps.

Les glucides fournissent 4 calories par gramme et jouent un rôle essentiel dans l’approvisionnement en énergie pour le fonctionnement quotidien du corps. Toutefois, vous devez noter que tous les glucides ne sont pas créés égaux. Les sucres ajoutés trouvés dans les boissons gazeuses et autres friandises peuvent entraîner une élévation rapide du taux de sucre dans le sang, ce qui peut favoriser la prise de poids à long terme.

Les lipides contiennent aussi 9 calories par gramme mais ont des effets différents sur notre santé. Certains acides gras insaturés présents dans des sources saines telles que l’avocat ou l’huile d’olive peuvent être bénéfiques pour notre système cardiovasculaire lorsque consommés avec modération. D’autre part, certaines graisses saturées présentes dans certains aliments transformés peuvent contribuer à une augmentation des risques liés aux maladies cardiaques.

Nous avons les protéines qui fournissent aussi 4 calories par gramme mais jouent un rôle crucial dans divers processus biologiques tels que la construction musculaire et la récupération après l’exercice physique intense. Les protéines peuvent aussi augmenter la sensation de satiété, ce qui peut aider à contrôler l’appétit et limiter les fringales.

Les hormones et la gestion des calories : un rôle clé dans la prise de poids

Les calories ne sont pas les seuls acteurs de la prise de poids. Les hormones jouent un rôle crucial dans la régulation du métabolisme et peuvent influencer notre capacité à brûler les calories que nous consommons.

L’une des hormones clés impliquées dans la gestion des calories est l’insuline. Lorsque nous consommons des glucides, notre taux d’insuline augmente pour aider à transporter le glucose dans nos cellules afin qu’il puisse être utilisé comme source d’énergie. Une alimentation riche en sucres ajoutés peut entraîner une résistance à l’insuline, où nos cellules deviennent moins réactives à cette hormone. Cela peut perturber la régulation de l’appétit et favoriser le stockage des graisses.

Une autre hormone qui joue un rôle important dans la gestion des calories est la leptine. La leptine est sécrétée par les cellules adipeuses et agit comme un signal de satiété pour indiquer au cerveau que nous avons suffisamment mangé. Certaines personnes peuvent développer une résistance à cette hormone, ce qui signifie que leur cerveau ne reçoit pas le message de satiété malgré un excès calorique. Cela peut conduire à une suralimentation chronique et éventuellement contribuer à la prise de poids.

Le cortisol, communément appelé ‘l’hormone du stress’, peut aussi jouer un rôle dans l’utilisation des calories par notre corps. Lorsque nous sommes soumis à un stress prolongé ou chronique, notre corps libère du cortisol en réponse au stress perçu. Le cortisol stimule alors la libération de glucose dans le sang pour fournir une source d’énergie rapide. Un excès de cortisol peut entraîner un déséquilibre hormonal et favoriser le stockage des graisses, en particulier autour de la région abdominale.

Il faut comprendre que la gestion des calories ne se résume pas simplement à compter les calories consommées et brûlées. Les hormones jouent un rôle clé dans notre capacité à réguler l’appétit, à utiliser les calories et à maintenir un poids sain. Il faut une santé qui prend aussi en compte ces facteurs hormonaux.

Bien que les calories soient importantes lorsqu’il s’agit du poids corporel, elles ne sont pas les seuls responsables de la prise ou de la perte de poids. Les hormones ont aussi leur mot à dire dans la gestion des calories et peuvent influencer notre métabolisme ainsi que notre capacité à perdre du poids. Une alimentation équilibrée combinée avec une gestion efficace du stress peut aider à soutenir un équilibre hormonal optimal et favoriser une gestion saine des calories.

Partager :