Equipement de football : comment réussir le choix de vos protège-tibias ?

639
Partager :

Au football comme dans les autres sports du même genre, il est possible que les joueurs se blessent au cours des matchs. Cela peut être provoqué par les chocs entre les adversaires, ou les chutes qui peuvent entrainer des fractures. C’est la raison qui justifie le port d’équipements de protection, dont fait partie le protège-tibia. Cet accessoire permet aux joueurs de protéger leurs tibias contre les contacts avec le ballon, et ceux des jambes des adversaires. Quels critères prendre en compte pour choisir efficacement ces protège-tibias ?

La résistance

C’est la première caractéristique à prendre en compte lorsque vous vous apprêtez à acquérir des protège-tibias de football. Il est important que l’équipement soit véritablement résistant, pour assurer une protection au joueur pendant plus d’une heure de jeu. C’est la garantie que ses tibias seront parfaitement à l’abri des crampons des adversaires. Le dispositif doit être en mesure d’amortir les chocs qui se produisent frontalement. En général, les marques réalisent la face extérieure de l’équipement avec :

A découvrir également : Patte de dérailleur expliquée : fonction, sélection et installation

  • Une coque en polypropylène ;
  • Une coque en résine synthétique ; pour une meilleure absorption des chocs.

Quant à la partie interne, elle est tapissée d’une mousse à densité élevée. Cette matière est conçue pour fournir un excellent amortissement des chocs. En portant l’équipement, le joueur se sent parfaitement à l’aise d’effectuer les mouvements les plus complexes. Ne pas négliger le choix des protège-tibias lorsque vous jouez au football est fortement conseillé pour bénéficier d’une protection optimale.

Le maintien


Pendant le temps de jeu, il faudra s’assurer que vos protège-tibias restent parfaitement en place sur vos mollets. Pour cela, assurez-vous que leur allure asymétrique épouse à la perfection la forme de votre tibia. Sur ce plan, les marques vous offrent des possibilités de choix parmi les accessoires ayant ou non des chevillières. L’absence de chevillière pour les protège-tibias est recommandée pour les entrainements. Pour les compétitions, leur présence vous offrira une meilleure protection.

A lire en complément : L'équipement essentiel pour faire de la motocross...

Avant de finaliser votre achat, assurez-vous également que vos protège-tibias soient équipés d’une bande velcro pour les ajuster. Ce dispositif permet de régler exactement l’accessoire au niveau de la jambe où vous en avez le plus besoin.

Le poids

Il est évident que le protège-tibia doit être caractérisé par la plus grande légèreté, afin de faciliter les déplacements du joueur sur le terrain. Par conséquent, le poids doit se situer autour de 300 g pour ne pas être la source de crampes. Dans la mesure du possible, pensez à essayer l’équipement avant de l’acheter. Vous pourrez ainsi vérifier que vous pourrez vous déplacer aisément après l’avoir enfilé.

La position du joueur


Contrairement à ce que vous pourriez penser, tous les protège-tibias portés par les joueurs ne sont pas identiques. Ces équipements doivent aussi être choisis en fonction de la position du footballeur sur le terrain. En défense par exemple, l’accessoire devra être lourd et de grande taille. Il pourra ainsi protéger l’entièreté de la cheville du joueur. Ceux qui évoluent en milieu de terrain devront porter des protège-tibias légers pour se déplacer sans gêne.

Quant aux attaquants, leurs protège-tibias doivent soutenir la cheville en plus d’être légers. Ce n’est pas le cas des gardiens de but, dont le besoin se limite au strict nécessaire. Leurs protège-tibias seront donc d’une grande légèreté, avec une protection de base.

Partager :