Histoire et records de l’Inter de Milan

390
Partager :

On appelle couramment ce club italien « Inter » ou « Inter de Milan », mais son vrai nom est Football Club Internazionale Milano. Quand on parle de football, il est difficile de ne pas l’évoquer. Fondé en 1908, c’est quand même le troisième club le plus titré d’Italie. Et si on revient sur son histoire et ses exploits ?

1908, la création du club

Ce sont quelques jeunes rebelles du Milan Cricket and Football Club – MCFC, le Milan actuel, qui sont à l’origine de la création de l’Inter Milan. En effet, à l’époque, les dirigeants de la MCFC ne donnaient pas de place aux joueurs étrangers et il faut également savoir que le club n’était pas 100% foot, car les joueurs pratiquaient aussi le cricket.

A lire en complément : Le plaisir de courir sans se soucier des kilomètres parcourus

Le 09 mars 1908, une quarantaine de membres dissidents italiens et suisses de la MCFC se réunissent alors au Ristorante Orologio pour créer leur propre club 100% foot. La particularité du club ne s’arrêtait pas là, car ces membres sont également décidés de faire le premier club italien qui reçoit tant bien les Italiens que les étrangers, d’où l’étiquette « Internazionale ». À sa création, l’Inter Milan est parti sur trois couleurs, l’or, le noir et le bleu.

Une entrée fracassante dans le milieu du football italien

1908 est la première année de participation de l’Inter Milan au championnat de Lombardie. Le fait qu’il soit un nouveau club ne l’a pas effrayé et il termine troisième au classement. L’année suivante, notamment en, 1910, sous le capitanat de Virilo Fossati, les Nerazzuri – joueurs du Football Club Internazionale Milano – remporte son premier championnat, le scudetto. Les années suivantes, notre club milanais participe au championnat Lombardo-piemontain où il termine toujours en tête de classement. La Première Guerre Mondiale a interrompu les compétitions et les tournois de la saison 1914 – 1915 et c’est aussi à cette période que le club a perdu son capitaine.

A lire aussi : Approche zen de la course à pied : courir pour le plaisir, pas pour les chiffres

Après la guerre, plus précisément en 1920, on a eu le championnat et l’Inter remporte son second scudetto en sortant l’US Livourne en finale à 3 – 2. Les saisons suivantes restent fructueuses pour le club, malgré les multiples changements à la présidence du club. Le succès ne cesse de grandir pour le club et en 1927 particulièrement, on a remarqué Giuseppe Meazza.

L’Ambrosiana et le retour de l’Inter

En 1927, l’arrivée du régime fasciste a imposé quelques directives, notamment la réduction des clubs doubles dans une même ville. L’Inter n’a donc pas eu mille et une solutions : il était obligé de fusionner avec le Milanese Unione Sportiva et l’US Milanese pour avoir l’Ambrosiana Inter. Même si ce nouveau club a remporté son troisième titre national en 1930, les années qui suivent ne furent pas un grand succès à coup sûr, mais le club est sorti victorieux de la Squaddra Azzura à la Coupe du Monde de Rome. Certains joueurs ont également remporté des titres prestigieux.

En 1945, la chute du fascisme a conduit à l’abandon de l’Ambrosiana et le Football Club Internazionale Milano reprend son nom et ses couleurs. Deux ans après, Giuseppe Meazza quitte le club et ce dernier en est fortement handicapé. En 1947, il termine 10ème du classement et puis 12ème l’année d’après. Même si les saisons d’après, l’Inter Milan essaie de se reprendre, il ne remporte pas le titre et cela fait quand même 13 ans. L’arrivée du nouvel entraîneur Alfredo Foni à la saison 1952 – 1953 s’accompagne de quelques changements et c’est ce qui permet au club de gagner le Scudetto. L’entraîneur remet l’Inter sous les feux des projecteurs la saison suivante, mais pour ses raisons personnelles, il quitte le club avant la fin de sa troisième saison.

Des hauts et des bas …

Le club retombe alors en classement les années suivantes jusqu’à l’arrivée de Helenio Herrera en 1960. Les titres s’enchaînent : trois scudetti, première Coupe d’Europe des Clubs Champions, Coupe Intercontinentale …, mais on a quand même quelques défaites. Pour le club, la période entre 1971 à 1990 était assez calme, car c’était des titres qu’il avait déjà. La suite a été encore troublante, car au niveau national, les échecs s’enchaînent. Ceux-ci s’expliquent en partie par le départ de ses grands joueurs. Cependant, au niveau européen, le Football Club Internazionale Milano est imbattable. Entre 2011 et 2016, le club milanais connaît des années noires et ce, en partie à cause du manque d’implication de son actionnaire et président Massimo Moratti. Le club est alors racheté par un investisseur chinois en début de saison 2016-2017 et voilà que depuis, on ne cesse plus de parler de l’Arsenal.

Un grand palmarès

Même si ceux qui ne sont pas supporters de l’Inter Milan ne peuvent le nier : l’Inter est un des clubs les plus titrés du monde. Il a quand même remporté 10 fois le championnat d’Italie avec une série de cinq victoires consécutives de 2006 à 2010. Les Nerazzurri les ont également tenus dans les mains neuf fois la Coupe d’Italie. Le saviez-vous ? L’étoile d’or qu’on retrouve sur le maillot des joueurs du club représente l’étoile du Mérite sportif représentant les 10 victoires des 19 championnats remportés.

Si on revient sur ses records, c’est en 2007 que le club bat presque tous les records. En 38 matchs, il a eu 30 victoires, dont 17 consécutives, 7 nuls, une défaite et 80 buts marqués. Si vous êtes un supporter de ce club, affichez votre soutien en choisissant le maillot de l’équipe italienne inter milan sur espacefoot.fr. À l’international, le Football Club Internazionale Milano comptabilise également neuf trophées. Il est également le premier club italien à remporter la Coupe intercontinentale.

Partager :